Historicque de la Villa Manzoni
Brusuglio (Mi)


La Villa Manzoni appartenait à la famille des Comtes Imbonati qui en édifièrent la partie la plus ancienne à la fin du XVIIème siècle. A la mort de Carlo Imbonati en 1805, la maison et les terres furent transmises par testament à Giulia Beccaria, mere de Alessandro Manzoni (1785-1873), un des écrivains les plus importants et connus de toute la literature italienne, auteur d’innombrables oeuvres don’t le fameux roman Les Fiancés (“I Promessi Sposi”).
Giulia Beccaria, après la disparition de Carlo Imbonati avec lequel elle avait vécu longtemps à paris, se rapprocha de son fils Alessandro qui était resté pendant ce temps au college en Italie. Giulia Beccaria et Alexandre ont donc vécu une période en France et, au printemps 1807, arrivent pour la première fois à Brusuglio. La Villa n’avait pas été habitéè par la famille Imbonati depuis de nombreuses années. Aussi, en 1810, quand les Manzoni quittent Paris pour s’installer à Milan, ils décidèrent de commencer des travaux de restauration. Pendant ces années, de 1811 à 1818, Alessandro Manzoni suivi personnellement avec l’architecte Gottardo Speroni, la construction du corps central auquel furent unis les deux bâtiments latéraux existants et la Villa acquit cet aspect architectural de style français qui la caractérise aujourd’hui
Dès lors, Alessandro Manzoni vivra la plupart du temps entre sa maison de Milan (Via Morone 1) acquise en 1813 (où se trouve aujourd’hui le Centre National d’Etudes Manzoniennes) et Brusuglio, sa résidence de campagne,où il se transportait avec toute sa famille pendant l’été. A Brusuglio, dans ce lieu agréable, Don Lisander se dédia à l’écriture et y composa, entre autres, le Cinq Mai, au pied d’un arbre majestueux qui existe encore dans le jardin aujourd’hui; à Brusuglio, il s’adonna à une autre de ses grandes passions, l’agriculture: culture de la vigne, du mûrier et du coton.
De 1810 à 1820, il créa un vaste parc, où il aimait beaucoup sepromener et converser avec ses amis comme Tommaso Grossi e l’abbé Antonio Rosmini. En 1813 ilédifia une colline avec un belvedere pour admirer les mont de Lecco et en particulier le Resegone . Il y planta de nombreux arbres, toujours en place aujourd’hui: platanes, châtaigniers, magnolias, hêtres et introduisit certaines plantes nouvelles à l’epoque comme par exemple la Robinia Pseudo Acacia.
Le Comte Giovanni Lanza di Mazzarino, descendant direct d’Alessandro Manzoni, et sa femme Lycia, fille du marquis Berlingieri, oncle de l’actuel propriétaire, ont veécu dans cette villa plus d’undemi-siècle tout en la restaurant et en l’enrichissant. Avec leur grand amour des animaux, ils ont importé en Italie l’élevage des Chihuahua avec le label “de Brusuglio” rendant cette maison toujours plus vivante et connue dans le monde.
La Villa et son parc - ancore aujourd’hui résidence privée des descendants de la famille – ont été préservés à travers les années et ont gardé intacts l’attrait des nombreux témoignages de la vie de Manzoni, témoignages non seulement de l’écrivain mais aussi de son goût pour l’architecture et la botanique.